Vélo du Plombier à vélo pour la campagne de crowdfunding de KissKissBankBank

Cycloplombier, ils réinventent le métier de plombier pour changer la société

Par CycloElian -  13 avril 2021 -  Actualité

Tout démarre en 2014 dans la tête d’Elian Alluin.

Et si le véritable changement c’était de pratiquer différemment nos métiers de tous les jours ? Reconverti dans la plomberie, il grimpe sur son vélo pour prouver que l’artisanat peut être éco-responsable, abordable et sans surprises. 


Aujourd’hui, Cycloplombier a besoin de réunir 35.000€ avant le 23 mai pour porter cette vision de l’artisanat en ville … dans tout Paris, sa banlieue et pourquoi pas un peu partout en France.

Ces dernières années, avec la multiplication des arnaques (6 dépanneurs sur 10 enfreignent la loi selon la DGCCRF) et leur révélation dans les médias, la confiance qu’on a dans les artisans a complètement disparu

Face à l’urgence écologique, montrer que l’artisanat à vélo est possible, c’est avant tout reprendre ses responsabilités. Si l’on veut restaurer la confiance dans les métiers de tous les jours, il faut montrer le rôle que nous pouvons jouer dans le changement de la société. En ville, c’est devenu une évidence

L’idée, c’est que ça fasse son chemin dans d’autres têtes et que la démarche pousse d’autres secteurs à s’y mettre.

Limité par la taille des mollets de ses plombiers, Cycloplombier fait appel aujourd’hui au financement citoyen. L’objectif, acquérir du matériel et un local en plein cœur de Paris pour couvrir l’ensemble de la capitale et de la proche couronne.

Cycloplombier doit réunir 35.000€ avant le 23 mai pour rendre l’initiative accessible à un plus grand nombre et envoyer un message fort à tous les artisans qui continuent d’utiliser une voiture en ville. C’est possible de faire autrement.

Et si on changeait la tuyauterie de notre société ? 

Voilà pourquoi nous lançons dès maintenant (13 avril) une campagne de crowdfunding.

Cela se passe sur KissKissBankBank, par ici :

kisskissbankbank.com/fr/projects/cycloplombier

Quelques chiffres

Chiffres statistiques lié à l'utilisation de la voiture à Paris


Source : Do tank de la mobilité durable, Ekodev (2019)

Pourquoi un financement participatif ?

Faire grandir CycloPlombier ça n’a du sens que si c’est pour avoir plus d’impact, changer un peu plus les mentalités et inspirer d’autres initiatives.

Nous voulons également inverser les flux financiers et sortir d’une logique de rentabilité à tout prix. Nous voulons que CycloPlombier soit financé par les gens qui l’utilisent ou voudraient le faire, pas par ceux qui pensent en récupérer de jolis dividendes.

Tout ce qu’il manque c’est juste de quoi démarrer, un coup de boost, du starter.

Upian et Cycloplombier s’associent  

Il y a une rencontre qui a été décisive pour concrétiser l’aventure. Parce que sans lui, Cycloplombier n’aurait pas le projet de partager, d’inspirer et de développer un modèle pour permettre à d’autres de vivre l’aventure ! Cette personne c’est Alexandre Brachet. Un gars (à vélo) qui a plus de 20 ans d’expérience dans le web et la production audiovisuelle avec sa boîte, Upian.

Avec lui, il y a Mélodie Bouchaud, Claire Debost, Karolina Mikos, Ellie Orain, Macha Savykine, Fabien Streit, Nicolas Mantran, Maxime Quintard, Thomas Lallier et toute l’équipe d’Upian qui ont tous filé un coup de main à un moment ou un autre pour les vidéos, les illustrations, le design de cette page et de la campagne de communication.

Et puis le duo Sans Tête, Jean-Christophe Parant et Paul Saïsset, qui accompagne l’équipe dans cette campagne de financement participatif.

Vos commentaires

Derniers articles

CycloPlombier s’associe pour former un peloton.
13 mars 2021 -  Actualité
CYCLOPLOMBIER, ARTISAN URBAIN ET RESPONSABLE.
9 septembre 2020 -  Actualité
“C’est par la multiplication des initiatives éco-responsables que l’on pourra amorcer une vraie transition écologique.”
11 août 2020 -  Actualité, Vidéos
Réserver